Panneau d'information alternateur

6. INSTALLATION DE L'ALTERNATEUR

Ainsi, en même temps que l'achat de la turbine Francis, un alternateur a été acquis. Dans ces documents, trouvés dans les archives historiques municipales, vous pouvez voir le budget en date du 8 août 1919 de deux machines, un alternateur de marque A.E.G. type E.S.D, et un moteur triphasé de marque A.E.G. Type berlinois, ce qui a finalement été acheté et installé dans le moulin. Au début du siècle, la production d'énergie électrique était entre des mains privées. Ce n'est qu'en 1944 qu'une compagnie nationale d'électricité a été créée. Bien qu'il ne soit pas possible de déterminer la date exacte d'utilisation de toutes ces machines, nous pouvons dire avec certitude qu'au début du 20ème siècle, le moulin a été modernisé avec une série de machines.

 

D’autre part, l'amélioration des performances de production et l'utilisation de l'eau du canal ont permis d'envisager la production d'électricité pour la consommation des particuliers. Cette enquête menée par les propriétaires du moulin auprès des particuliers des fermes environnantes et qui cherchait à sonder le volume d'électricité à produire, est une autre preuve de tout ce processus d'industrialisation et de modernisation.

7. FONCTIONNEMENT D'UN ALTERNATEUR

Un alternateur est un type de machine à moteur qui transforme l'énergie mécanique en énergie électrique, sous forme de courant alternatif, à travers le phénomène d'induction électromagnétique, qui dit que: "un conducteur soumis à un champ magnétique variable, crée une tension électrique induite ". En raisons de coût et de simplicité, la plupart des alternateurs utilisent un champ magnétique rotatif avec une armature fixe. 

Le rotor, l'une des pièces de l'alternateur, est un électroaimant, généralement entraîné par une turbine. Le champ magnétique tourne avec le rotor à la même vitesse. Le flux magnétique rotatif provenant du rotor coupe le bobinage du stator qui est placé autour du rotor. Cela génère une force électromotrice alternative dans le bobinage, et cela génère un courant alternatif lorsqu'il est connecté à un consommateur.

 

8. PIÈCES D'UN ALTERNATEUR

L'alternateur est composé de trois parties de base: le stator, le rotor et l'entrefer.

Stator: ou inducteur, partie externe fixe de la machine. C'est une pièce cylindrique creuse qui entoure le rotor, qui supporte les différents composants qui composent la machine. Il est séparé du rotor par l'entrefer. Il comporte quelques paires de pôles formés par un enroulement autor d’un noyau en matériau ferromagnétique souple.

Rotor: pièce mobile qui tourne à l'intérieur du stator. C'est une pièce cylindrique montée sur un arbre mobile. Situé à l'intérieur du stator, supporté par des roulements (pour éviter au maximum les frottements et, par conséquent, une diminution des performances mécaniques).

Celui utilisé dans les générateurs hydroélectriques est le rotor à pôles saillants. Le nombre de pôles est d'environ 6 à 40, il tourne donc à faible vitesse.

Entrefer: c'est l'espace qui subsiste entre le stator et le rotor, et permet la libre rotation de ce dernier.

Le stator et le rotor contiennent tous deux des bobines ou des circuits électriques. On peut donc dire qu'un alternateur contient deux circuits électriques reliés par un circuit magnétique.